Le groupement avait invité les élèves du Centre de formation, les parents et tuteurs des apprentis et ceux des élèves de troisième année (future promotion) ainsi que les conseillers du projet.

Les élèves déjà sur place étaient bien représentés.

Assemblée Générale

Les conseillers du projet nous ont fait l'honneur de leur présence, trois d'entre eux ont assisté à l'ensemble de l'assemblée générale. L'une des conseillères est passée saluer les élèves avant le départ en bus. Elle a même quitté une réunion pour venir les encourager.

Les tuteurs comme très souvent ont brillé par leur absence. C'est assez décourageant de constater que beaucoup parmi les familles de ces jeunes handicapés ne semblent pas s'intéresser du tout au sort de leurs enfants. Depuis bientôt 4 ans que le centre existe, les familles n'ont pas vraiment pris conscience de l'importance de leur engagement aux cotés de ces jeunes.

Il parait évident que pour un grand nombre de famille, le centre de formation apparait plutôt comme une bonne occasion de se décharger du poids que représente pour eux un enfant handicapé, plutôt que d'une chance d'avoir un soutien pour accompagner leur enfant vers l'autonomie. Seule la sœur d'une des apprentis a fait acte de présence.

Malgré cette déception, les membres du bureau du groupement ont fait preuve d'une bonne prestation. Aguibou a bien joué son rôle de président en animant la réunion, répondant aux questions et en faisant circuler la parole. Kadiatou et Djénabou ont présenté chacune à leur tour les activités déjà réalisées et les perspectives d'avenir.

Aguibou et Kadiatou

Aguibou président et Djenabou secrétaire

Les conseillers ont encouragé les jeunes, ils ont parfaitement honoré leur rôle en donnant de nombreux et précieux conseils.

Conseillers

Mamadou Baïlo, élève de deuxième année (celui dont nous avons changé la prothèse il y a quelques semaines) a pris la parole avec beaucoup d'assurance pour dire qu'il se sentait concerné par ce sujet et qu'il était motivé pour finir sa formation avant de les rejoindre.

Fatoumata Lamarana Diallo, une jeune maman qui vient d'intégrer la formation en première année depuis seulement 3 semaines, a aussi pris la parole. Elle a annoncé qu'elle était heureuse d'en apprendre plus sur cette activité de groupement et que c'était pour elle une source de motivation supplémentaire.

Nous étions ravis de voir que la relève était présente et motivée !!

Assemblée Générale

Enfin, nous avons conclu cette rencontre par la traditionnelle photo de groupe.

Photo souvenir