La sœur de Moussa vit chez sa tante à Mamou où nous avons été reçus plusieurs fois depuis notre arrivée. Etant donné que son oncle, chef de la maison, travaille à la mairie de Mamou, tout le gratin local était présent pour le baptême. M. le maire et ses conseillers, le directeur et le chef de cabinet du Gouvernorat, les principaux notables imams et sages de la ville.

Nous avons été confortablement installés dans le salon avec les invités d'honneur. Nous avons attendu quelques minutes avant que le nom soit révélé :

La petite s'appelle donc : "Fatoumata Diaraye BAH"

C'est l'"homonyne" de la grand mère, la maman de Moussa... L'enfant prend toujours le nom d'un membre ou d'un proche de la famille. C'est un grand honneur d'avoir un "homonyme", c'est un peu comme une relation marraine - filleule.

Le bébé dans les bras de son "Homo" :

Moussa, sa maman et sa nièce

Ensuite, une bénédiction a été prononcée, voilà en vidéo un petit aperçu de ce moment solennel :

Sitôt la bénédiction terminée, des plats de riz sont sortis de toute part :

Les plats et les cuisinières

Les uns et les autres ont reçu leur part et sont partis petit à petit. Moussa a chargé un gros plat de riz dans le coffre de la voiture pour partager avec les formateurs et les élèves du centre.

Ensuite, nous sommes allés dans une chambre derrière la cour pour saluer la maman du bébé (la sœur de Moussa) et la grand mère (maman de Moussa et de sa sœur). La petite est pleine de cheveux et elle a le teint très clair, ce qui est souvent le cas chez les nouveaux nés.

Trois générations sur la photo : La grand mère tenant le bébé et la maman. Tonton Moussa tout à gauche...

La grand mère, la mère et la petite...

La maman, Cécile et Moussa : (La "griotte" qui chante pour gagner de l'argent au milieu de la photo...)

Cécile, Moussa et sa soeur

Encore quelques salutations puis nous sommes retournés au centre poursuivre nos activités.

Ludo et Moussa