A Conakry, les filles ont pu visiter le fameux dispensaire St Gabriel :

Au retour de Conakry mercredi dernier, nous passons la nuit à Mamou pour poser une partie des sacs. Les filles en profitent pour faire quelques tresses rapides pour le temps du voyage.

Jeudi : La première partie de la route n’est pas la plus mauvaise, après 6H30 nous rejoignons Kissidougou et nous passons la nuit dans un petit hôtel.

Vendredi : direction N’Zérékoré, cette fois ci, la route est franchement mauvaise, jugez plutôt :

A mi-chemin, nous traversons Macenta puis la forêt classée de Ziama. La route vient d’être refaite et les paysages sont splendides… La forêt est vraiment très belle.

Un de nos nombreux arrêt pique-nique au bord de la route… entouré de tous les petits curieux du village !!!

C’est après 2 journées de route que nous arrivons à N’Zérékoré et que nous retrouvons Faustin. Nous passons chez Violaine (Volontaire du progrès) qui a l’extrême gentillesse de nous héberger pour 3 nuits.

Après 2 jours de pique-niques au bord de la route, nous apprécions un bon repas chaud chez Aïda… (nous y retournerons 3 soirs de suite…)

Nous passons 3 jours à N’Zérékoré accompagnés de Faustin, un ami scout rencontré l’an passé à Mamou.

Samedi : Nous partons de très bonne heure pour la forêt de Bossou où se trouve un centre d’observation et d’étude sur les chimpanzés.

On se protège avec des masques pour ne pas contaminer les animaux :

L’occasion de les suivre dans la forêt… une expérience inoubliable !

« Vidéo »

Nous terminons la journée par un petit tour au mont Nimba et une baignade sous le pont de naturel.

Dimanche : Faustin nous propose de participer à la célébration à Gouecke. 3 religieuses doivent faire leurs vœux définitifs d’engagement, ce sera une grande fête.

Nous y rencontrons des scouts, l’évêque de N’Zérékoré ainsi que Joachim Kolier, un prêtre qui sera en Ardèche dans quelques semaines et pour environ 3 ans.

Petite photo souvenir avec l’évêque et Joachim :

Faustin et Laurie pendant le repas de fête :

Le soir, un petit tour vers la villa Syli d’où nous admirons la meilleur vue sur la ville :

Lundi :

Après quelques minutes de shopping pour les filles :

Nous partons en direction de Koulé pour visiter le pont de liane :

Le soir, nous nous arrêtons à Sérédou pour dormir et partir de bonne heure sur la trace des éléphants…

Mardi : Lever 5H00 du matin !!

Après 2H00 de marche dans la forêt classé de Ziama, notre guide nous apprend que les éléphants sont de l’autre côté. Il n’avait pas compris que nous voulions essayer de les voir…

Demi tour et retour à la case départ… On reprend le véhicule un peu fâchés et on part s’embourber dans les marécages…

Nous ne verrons que les traces des éléphants… Il semble qu’ils soient accompagnés de leurs petits… C’est trop dangereux ! Nous nous contenterons de voir les empreintes et les arbres défoncés :

Nouvel arrêt pique-nique, plus que jamais entourés de tous les petits curieux du village !!!

On reprend la voiture, les filles sont bien fatiguées :

En route vers Gueckedou pour retrouver Saa Kamano, jeune étudiant très sympathique qui nous accueille et nous guide à travers sa ville.

Un petit repas ensemble autour d’un riz sauce !!

Mercredi : Saa nous accompagne vers un groupement de jeunes handicapés qui se forment à la couture et à la coiffure. Un échange intéressant pour nous et enrichissant pour notre projet.

Nous demandons ensuite la route pour relier Mamou en quelques 7H00 de route plus ou moins bonne.

Jeudi :

Nous voilà de retour : 2 lessives, un peu de repos et nous repartons ce soir vers Labé !!!

A bientôt