La preuve en photo :

Tout va bien, on repart à Mamou demain