Le samedi, nous sommes arrivés à Kindia vers 10h30, nous sommes allés au marché repérer les tissus. Cécile a trouvé un joli tissu en « bazin », mais nous n’avons pas trouvé de lin. Nous en chercherons à Conakry la prochaine fois.

Nous avons ensuite rejoint le monastère à Friguiagbé, où l’on retrouvait Ana, volontaire fidesco au dispensaire St Gabriel à Conakry.

Nous avons papoté, bouquiné, fait la sieste…Nous avons profité pleinement de ce lieu agréable et calme pour nous ressourcer. Le samedi après-midi, nous avons fait une petite balade jusqu’au monastère des frères sénégalais, pour aller les saluer et participer aux vêpres.

Le dimanche matin, nous étions à la célébration paroissiale avec les villageois du coin, puis nous avons causé une bonne heure avec Sr Françoise. Elle était vraiment très heureuse d’avoir rencontré Pascal mon frère, lors de son séjour en Guinée, elle qui a beaucoup travaillé en lien avec l’Arche de Jean Vanier. On a parlé du handicap, de la famille, de nos expériences…

Vers 12h30, nous avons pris le repas avec les autres visiteurs du monastère. (pour info pour les parents, Michel de l'association AGIR et sa femme sont partis plus tôt, du fait des difficultés d’adaptation).

Pas de sieste prévue, mais une balade rapide vers le torrent pour se rafraichir ! Le paysage est particulier, avec les roches sombres, les palmiers...

Quand on arrive près du torrent, il y a beaucoup de courant, mais Ana connaît une marmite dans les rochers qui nous servira de « jacuzzi ».

Bien rafraichis, nous rentrons au monastère, pour repartir. En passant à Kindia, nous déposons Ana à la gare taxi pour Conakry… A bientôt à Conakry et bonne fin de mission !