Cette semaine, nous ne manquons pas d’occupations. Au centre, nous nous concentrons sur le suivi des élèves, avec l’appui de l’assistant social. Nous rencontrons les élèves qui ont des difficultés en famille, pour se nourrir, pour leur logement ou pour l’absentéisme. L’assistant social nous est très utile car il nous donne les clés pour mieux comprendre certaines situations familiales et est très perspicace pour trouver les solutions possibles.

Nous passons aussi du temps pour les entretiens individuels trimestriels. C’est toujours l’occasion de faire le point avec chaque élève sur la réalisation de ses objectifs fixés en décembre, dans chaque matière. Il choisit aussi les objectifs suivants pour les 3 mois suivants.

Ludovic, avec l’aide de Moussa, a construit une barrière avec du grillage, près de la maison, pour y faire le jardin. En effet, à chaque fois, qu’on plante quelque chose, les poules viennent tout abimer, quand ce n’est pas la chèvre qui mange les plantes. Ainsi, le jardin sera protégé et pourra donner du fruit plus facilement. Ce jardin pourra être irrigué facilement, grâce à un système d’irrigation goutte à goutte que Ludovic a mis en place. C’est très efficace en cette période de grande chaleur.

Toutes ces activités sans compter les démarches administratives en ville (pour les assurances, le groupement...), la compta, la gestion au quotidien...

Lundi soir, c’était soirée « ciné » chez nous avec Maria. Nous étions un peu fatigués. Nous nous sommes détendus en regardant « Las Bandidas ». C’est un film amusant et sympathique pour une soirée pas prise de tête !

Mardi soir, nous étions conviés pour la 2ème fois chez des amis étudiants pour une causerie. Cette fois-ci, nous avons échangé sur le thème de la famille, que Maria avait proposé. Nous étions 16 personnes : 13 guinéens de différentes ethnies, chrétiens et musulmans (mais seulement des gars malheureusement), 1 italienne et nous 2. Chacun à notre tour, nous avons donné notre définition de la famille, les distinctions entre famille élargie et foyer. On a abordé la question de la hiérarchie, du partage des responsabilités, des obligations envers la famille, de mariage, de divorce… C’était à nouveau un échange très intéressant et très profond qui nous permet de mieux comprendre la culture des uns et des autres et de limiter les préjugés. La prochaine fois, nous aborderons le thème de la place de la femme si la gente féminine guinéenne est assez représentée, sinon le développement et le rôle de la jeunesse.

Mercredi soir, c’était soirée lessive. Car nous avons du mal à avoir un courant de qualité pour faire tourner la machine, quand ce n’est pas un manque d’eau. C’est pour cela, qu’on s’est retroussé les manches et qu’on a fait une activité lessive.

Nous avons encore bien profité de la présence de Maria pour discuter avant son départ le lendemain matin pour Dalaba.