La rencontre avec le Docteur Desmaretz, Président de l'Acauped (organisme de coopération décentralisé entre le conseil général du Nord et la région de Mamou) a porté beaucoup de fruits.

En Octobre, nous avions déjà eu une première visite du président d'honneur, le docteur Marzinski qui, après une visite rapide des classes, nous avait confirmé la possibilité de collaborer ensemble sur l'aspect médical du suivi des élèves.

Il faut bien reconnaitre que de ce coté là, tout reste a faire et que nous n'en avons pas les compétences. L'Acauped étant spécialisé dans le domaine médical, son président nous a gentiment proposé de constituer des dossiers médicaux de base pour réfléchir a une éventuelle intervention.

Il est donc venu, accompagné de deux jeunes infirmières françaises en stage à Mamou, pour faire un premier diagnostique sur certains de nos élèves. Ils ont pu ausculter 14 élèves. Les jeunes infirmières ont beaucoup appris, le docteur Desmaretz a eu une très bonne approche des élèves... les consultations se sont déroulées dans une bonne ambiance.

Nous avons pu assister à certaines situations très cocasses autour de la balance... certains élèves ne tenant pas debout ont pris des pauses acrobatiques spectaculaires pour être pesé. Une de nos élèves a poussé un cri strident et voulait repartir en courant en classe lorsqu'elle a aperçu la balance... (elle a pourtant le physique typique des peuls c'est à dire fine et élancée) que voulez vous... les filles sont obsédées par leur poids même dans une culture où les hommes préfèrent les rondes...

La première conséquence de cette visite est très positive, 4 de nos élèves vont partir ce jeudi à l'hôpital pour des premiers soins urgents : malnutrition et abcès... Nous nous doutions de la gravité de ces cas mais que voulez vous, nous ne sommes pas médecins et nous ne sommes pas là pour nous substituer à la famille. C'est une bonne chose d'avoir eu la visite d'un professionnel de la santé.

La collaboration va se poursuivre, peut être une équipe renforcée viendra avec un projet concernant le Centre. Dans tous les cas, nous continuons d'entretenir de bonnes relations avec l'Acauped qui envoie régulièrement des jeunes ou moins jeunes français à Mamou.... On est bien content de croiser quelques têtes du pays de temps en temps.