Le musée historique, installé dans les palais de deux ancien rois d'Abomey, présente l'époque monarchique pré-coloniale. Les habitations, les salles de receptions sont souvent de taille modeste comparées à nos châteaux de la Loire ou encore au palais du Louvre, mais nous découvrons les signes extérieurs de pouvoir exposés au fil de la visite (trônes, vêtements, autels mortuaires, sceptres...).

La monarchie officielle s'arrête à l'époque de Gbehanzin qui après avoir mis une première fois les colons français en déroute, n'a pas pu résister à la seconde attaque. A la suite d'une longue période de maquis, il a fini par se rendre. L'administration française a intronisé son frère cadet à sa place et ses descendants tronent encore aujourd'hui, avec un pouvoir honorifique.

Ce matin, nous avons presque inauguré un nouveau site. L'inauguration officielle aura lieu à la fin du mois, mais le site est ouvert aux visiteurs depuis quelques semaines. Il s'agit d'un ensemble de cachettes souterraines découvertes récemment lors de travaux BTP. Le site très bien mis en valeur se trouve dans la région de Bohicon. L'avant garde des légions d'Abomey s'y tenaient prêtes à intervenir à la moindre agression en surprenant l'envahisseur par l'arrière. Le site comporte 56 abris de ce genre, mais seulement 3 sont aménagés pour la visite.

Nous continuons tranquillement notre période de vacances, nous en profitons pour renouveler note capital sommeil. Notre séjour chez Georges et toute sa famille est très très agréable. Edwige nous régale chaque jour avec des mets Béninois bien relevés ! Marie-eve à toujours une nouvelle idée pour nous occuper et pour attirer l'attention sur elle. Colombe nous enchante de ses sourires. Et Georges nous permet de découvrir le Bénin grâce à ses connaissances inépuisables. Nous leur avons fait gouter un morceau de fromage, un peu de vin et de la confiture. Demain, à notre tour de s'activer aux fourneaux pour leur faire découvrir la rapée ou la crique suivant les origines... puis mercredi, nous préparerons des crèpes pour le goûter.

Nous sommes désolés pour les photos promises, mais le patron du cyber, qui nous avait promis de nous prêter un lecteur de carte, est parti à Cotonou pour la semaine... Nous ferons une petite sélection de photos à notre retour à Mamou !